Un One Stop Shop pour la conception de sites Web et les services associés.

Catégorie : Presse et média

Il est parti de rien. Avec, comme toile de fond, 17 années d’expérience acquise sur le tas. Jean-François Capitte, d’origine belge et installé à Maurice depuis 13 ans, a lancé une One Stop Shop pour la conception de sites Web et l’e-commerce. Son secret : une formule adaptable et adaptée aux besoins du client. Son équipe peut intervenir à tous les niveaux : que ce soit lors de la conception d’un nouveau site Web, pour le référencement ou le marketing d’un site Internet existant. Toute une planification mise en place et concoctée par Iredacweb.
 
Grâce à la One Stop Shop d’Iredacweb, plus besoin de s’adresser à plusieurs prestataires. Elle propose des solutions complètes allant des services de graphistes Web pour la création du site ;de copywriter pour le rédactionnel qualitatif ; de référencement pour le Search Engine Optimisation ; ou encore de Community manager pour la gestion d’image sur les réseaux sociaux. «Nous venons même assister le client dans le processus d’achat du nom de domaine ; l’hébergement et la maintenance du site», soutient Jean-François Capitte.
 
Le service est non seulement technique mais aussi à haute valeur ajoutée, car l’entrepreneur a ajouté le Webmarketing à ses activités. Pour Jean-François Capitte, l’avenir des sites Web et du Webmarketing à Maurice repose grandement sur le dynamisme des réseaux sociaux, surtout Facebook qui a révolutionné l’e-marketing. «Maurice représente actuellement quelque 400 000 visiteurs sur Facebook, ce qui fait 1 Mauricien sur 3 à cibler», avance Jean-François Capitte.
 
L’outil permet non seulement de communiquer, mais reste un instrument paramétrable (pour toucher une tranche d’âge particulière, ou encore la gente masculine ou féminine…) et donner le moyen de viser juste, soutient l’interlocuteur.
 
Transition des commerces

L’enseigne Iredacweb Ltd,sise au Junction Business Hub de Calebasse, n’a pas tardé à attirer ses premiers clients depuis son lancement en mars. «Nous couvrons déjà des secteurs allant de la location de bateaux, au magasin de sport,en passant par des clients qui recherchent tout simplement des sites vitrines pour leurs prestations», fait ressortir l’homme d’affaires. D’autant plus que l’entrepreneur de 38 ans veut donner un coup de pouce au commerce traditionnel pour une transition réussie vers l’e-commerce.
 
Il accompagne actuellement City Sport. Dans le cadre de son nouveau projet, l’enseigne investit dans un site marchand. Ce projet, actuellement en montage, vise à redynamiser le potentiel commercial de cette marque.
 
Ce sera un concept vendeur, nous dit Jean-François Capitte : les modèles qui seront proposés en ligne ne seront pas disponibles en magasin afin d’encourager les acheteurs à aller sur le site. Sans compter que ces modèles exclusifs sur le Web seront à tarifs spéciaux. Et le tout soutenu par un service de paiement sécurisé en ligne, couplé d’un service postal pour faciliter la vie du client.
 
Grâce à sa formule hors pair, Iredacweb, qui a démarré avec un investissement initial de Rs 200 000, étend ses ailes. Elle se taille déjà une place sur le marché régional, avec une cliente réunionnaise, et le continent noir risque bien vite de lui ouvrir ses portes. L’entrepreneur est actuellement en pourparlers avec un businessman belge qui gère plusieurs business en Afrique.

(Source : http://www.lexpress.mu/article/une-one-stop-shop-pour-la-creation-de-sites-web-et-le-commerce)