L'ergonomie d'un site : la clé de son succès!

Catégorie : Réseaux sociaux

De plus en plus de sites web ont compris l’importance de la professionnalisation. Les utilisateurs sont de plus en plus exigeants et les webdesigners doivent penser à l’ergonomie pour répondre à leurs attentes et leur favoriser une navigation optimale.

Aujourd’hui, plusieurs techniques ont fait leurs preuves et ont été adoptées par la majorité des webdesigners. La loi Miller d’abord qui repose sur le principe de la psychologie cognitive qui veut qu’un individu donné soit capable de traiter 7 éléments à la fois en moyenne. Plus que cela, le navigateur a du mal à retenir les informations du site rendant alors la visite peu agréable. Il faut alors entrer dans les profondeurs de la psychologie qui expose trois types de mémoires : la mémoire sensorielle qui permet de stocker l’information, la mémoire à court terme qui retient les motifs visuels ou sonores pendant plusieurs minutes et enfin la mémoire à long terme qui retient l’ensemble des informations sur une échelle plus longue. Il y a ensuite la règle des 3 clics qui veut que le consommateur doive trouver l’objet de ses recherches en trois mouvements de souris. Le schéma serait comme suit : je suis à la recherche d’un téléphone portable et idéalement je trouve sa gamme et son prix en trois clics. Évidemment plus l’utilisateur progresse rapidement plus il est satisfait du site. Les critères pour rendre ergonomique un site repose aussi sur la sobriété du site car plus il est simple plus il renforce sa crédibilité. La lisibilité est aussi importante : clarté et structuration doivent être de mise. Et bien sûr la rapidité du temps de chargement de la page est un critère déterminant. En effet, la majorité des internautes désertent un site qui met plus de 15 secondes à s’ouvrir. Et enfin une bonne interactivité (liens hypertextes) n’est pas anodine car les utilisateurs aiment avoir à leur disposition des parcours multiples.